parents médiation familiale divorce à l'amiable
parents médiation familiale divorce à l'amiable
Association de Médiation familiale, Conseil Conjugal & Familial
Association de  Médiation familiale,Conseil Conjugal & Familial 

Droit de visite et d'hébergement: 

Encore dans plus de 80% des cas l'enfant ou les enfants vivent au domicile d'un parent. Doucement l'évolution vers la résidence alternée se fait sentir, mais...

 

Les rencontres avec l'autre parent -ou droit de visite- sont essentielles pour les enfants. C'est pour cela qu'il faut que ces visites se fassent harmonieusement. 
Mais ce qu'on oublie facilement c'est que cela prend du temps. Que d'anniversaires avec les copains faut il annuler, que de week end à réserver...

Or lorsque les parents sont encore dans le conflit il est difficile d'envisager harmonieusement ces visites. Cela est regrettable car l'enfant a besoin de ces moments qui lui permettent de se construire aujourd'hui une personnalité grâce à cette référence masculine ou féminine. Ce droit de visite est également important pour la construction à long terme de l'enfant: ces difficultés à voir son autre parent laisseront des traces.

Si les parents sont en conflit, l'enfant risque d'être mal à l'aise vis à vis de ce droit de visite, en conflit de loyauté avec le parent avec lequel il vit tous les jours.

Il faut donc que le cadre de ce droit de visite soit bien définis de preférence en accord avec les deux parents. La médiation est le lieu ou peut se construire le droit de visite.

L'interet de l'enfant est primordial.

- Les soucis qui peuvent survenir dans la gestion du droit de visite:

 >l'absence de souplesse d'un parent, ou des parents,

 >des conditions d'hébergement difficile (le parent qui vit dans un studio a peu de place pour accueillir son enfant, sans parler de celui qui n'a plus de logement..).

>les modalités de passation de l'enfant

>Dans certaine situation, le besoin d'avoir une tierce personne,

>La renonciation du parent qui a le droit de visite devant les difficultés rencontrées,

>la présence d'un nouveau conjoint 

>les autres sollicitations 

En fin de compte, c'est toujours l'enfant qui pâtit de la situation et cela a plus ou moins long terme. La situation peut se retourner contre le parent gardien bien des années plus tard.

 

 - Comment peut s'établir le droit de visite?

Il y a une multitude de possibilité, c'est pour cela qu'il est important que les parents puissent se mettre d'accord et construire ensemble ce droit de visite. Le plus courant est bien sur un week end sur deux et la moitié des vacances. on l'appelle le "droit classique".

On voit de plus en plus souvent se rajouter un soir dans la semaine, le mardi soir ou le mercredi soir. En fonction du système scolaire.

Si un des parents s'est éloigné géographiquement de l'enfant, il n'est pas rare que le droit s'exerce uniquement pendant les vacances.  

 

LA RESIDENCE ALTERNEE :

La résidence alternée fait couler beaucoup d'encre, tant pour les "pro"que pour les "contre".

 

 

 

Selon wipikedia: "La résidence alternée est une organisation de l'hébergement de l'enfant mineur dont les parents ne vivent pas dans le même domicile. Certains parent n'ont jamais vécu ensemble, mais elle a lieu le plus souvent en cas de séparation des conjoints, a fortiori lors d'un divorce."

 

Cette organisation de l'hébergement du ou des enfants, est incluse dans la convention définitive que les parents font homologuer par le juge aux affaires familiales lors du divorce. 

 

Lors que les parents ne doivent pas divorcer (pacs, concubins...) les parents se mettent d'accord sur le mode de résidence. Ils peuvent prendre contact avec un médiateur familiale pour trouver un accord. 

Le mode le plus connu est une semaine chez l'un une semaine chez l'autre mais il y a bien d'autres formes: 3 jours chez l'un , 4 jours chez l'autre ce qui permet aux parents d'avoir toujours les mêmes jours avec leur(s) enfants dans la semaine, et toujours les mêmes jours libres. Il n'est pas obligatoire que le temps chez l'un ou l'autre parent soit égalitaire.

Les présupposés de la résidence alternée:

> Un lieu de résidence assez proche des deux parents pour que l'enfant puisse conserver la même école pendant toute l'année! et n'ai pas des temps de transport trop long

>un climat passifié entre les parents: la résidence alternée peut augmenter les conflits (objets égarés, oubliés chez l'autre parent), modification des jours de résidence...etc.

Enfin il est à rappeler qu'en cas de résidence alternée il se peut qu'une pension alimentaire soit versée lorsque la différence de revenus entre les parents est importante et que cette aide soit nécessaire pour l'enfant.

Tous ces points peuvent une nouvelle fois faire l'objet d'un accord de médiation familiale.

voir un article dans le journal des femmes sur la résidence alternée

ou dans Le Point en janvier 2017

 

A NOTER: Si un parent doit faire une demande de logement social, le service de médiation peut faire une attestation comme quoi une médiation est en cours.

 

  •  

 

 

 

 

ASSOCIATION TREFLE Médiation Conseil Conjugal et Familial: Joindre un médiateur familial

01.43.34.00.08

 ➜  Permanence de Médiation familiale Trefle AMCCF dans le nord des Hauts de Seine,

 

- Le mercredi soir : à la Maison des Associations de Levallois (92300), au 34 rue Pierre Brossolette

 Le jeudi soir au Centre Administratif et social d'Asnières (92600), au 16 place de l'Hotel de Ville

- selon les rendez vous pris avec la médiatrice à ABS 7 rue de l'Alma à Asnières.

Par une médiatrice titulaire du Diplôme d'Etat

Tarif en fonction des revenus

Entretien d'information gratuit (20 mn)

Merci de prévoir chéquier ou liquide pour le règlement

 

ou

un conseiller conjugal et familial au

06.77.59.56.89

 

 

➜ TREFLE AMCCF75

contact@trefle-amccf.fr

Tél.: 06 77 59 56 89

 

➜ TREFLE AMCCF92

mmdrummond-mediation@hotmail.fr

Tél.:01 43 34 00 08

 

 

 

       N'hésitez plus !

Rejoignez notre page Facebook

en cliquant sur l'image ci-dessous !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TREFLE Association de Médiation Familiale Hauts de Seine Nord: Levallois-Perret, Clichy, La Garenne Colombes, Colombes,Bois Colombes, Gennevilliers, Asnières

Appel